Lumière pour les derniers jours

Jésus dans le Coran

L’islam tient pour véridiques des récits sur Jésus qui n’apparaissent pas dans le récit de l’Évangile, mais dont ils affirment qu’ils ne s’y trouvent pas par suite d’altérations  réalisées par des auteurs ultérieurs. Le Coran et les Hadiths ont été écrits entre 600 et 900 ans après Jésus par des personnes qui vivaient à une autre époque et dans un autre lieu que les auteurs du Nouveau Testament, baignant dans une culture tout autre.  Alors, lequel des deux livres saints est le plus susceptible de dire la vérité ?

jesus-islam.fr

Il y a des choses que le Coran dit sur Jésus qui sont fausses.  Par exemple, Marie, la mère de Jésus, est appelée la «sœur d’Aaron» (sourate 19.28-29) et la «fille d’Imran» (sourate 66.12).  Imran est une forme arabe du nom hébreu Amram, qui était le père d’«Aaron, Moïse et Miriam» (Nombres 26.59).  Cette Miriam était la sœur d’Aaron (Exode 15.20).  Par conséquent, non seulement Miriam/Marie était vierge lorsqu’elle a donné naissance à Jésus, mais elle était également âgée d’environ 1500 ans ! 

Certains auteurs musulmans ont tenté d’expliquer ce fait en disant que Miriam avait été miraculeusement conservée vivante, à dessein, pour devenir la mère de Jésus, citant une tradition juive selon laquelle l’ange de la mort n’avait pas de pouvoir sur Miriam, la sœur de Moïse et d’Aaron.  L’explication évidente est que l’auteur du Coran a simplement confondu l’identité de ces deux femmes, dont les noms en hébreu (Miriam) et en arabe (Maryam) sont très courants.

Le Jésus de l’Islam n’a jamais été crucifié et n’est donc pas ressuscité des morts. Le Coran présente les Juifs comme s’accusant d’avoir tué Jésus: «et à cause de leur parole: «Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah»… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage.» (Sourate 4.157-158).

La crucifixion de Jésus selon le Coran et en Islam ; S4.V157-158 – Que dit vraiment le Coran (alajami.fr)

Cela détruit le cœur-même du message de l’Évangile et contredit tout ce que le Nouveau Testament enseigne au sujet de Christ :

​Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures; Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.

1 Corinthiens 15:3-4 ; 14

Cette vision des choses se rattache également à l’enseignement des sectes gnostiques hérétiques.  Dans le «Second traité du Grand Seth», un texte gnostique du IIe siècle, un faux Jésus déclare : «Je ne suis pas mort en réalité mais en apparence…». Ceux qui sont dans l’erreur et l’aveuglement m’ont vu ; ils m’ont puni.  C’est un autre, leur père, qui a bu le fiel et le vinaigre ; ce n’est pas moi. C’est un autre, Simon, qui a porté la croix sur son épaule.  Je me réjouissais, largement haut au-dessus d’eux…Je riais de leur ignorance».  

The Second Treatise of the Great Seth – Bullard & Gibbons – The Nag Hammadi Library (gnosis.org)

Il existe d’autres rapprochements entre les écrits gnostiques et le Coran, comme cette histoire dans laquelle Jésus, encore enfant, pétrit des oiseaux dans l’argile, puis souffle dessus de sorte qu’ils s’envolent.  Cela suggère que celui qui a rédigé le Coran était en lien avec les sectes gnostiques qui se sont écartées du courant dominant du christianisme.  Le Coran renferme également des récits talmudiques tels que celui d’Abraham détruisant les idoles à Ur et celui de Salomon connaissant le langage des oiseaux. Ainsi, ses rédacteurs pourraient également avoir été influencé par les enseignants juifs de l’époque.

http://europorientis.over-blog.com

Le Jésus islamique n’est pas Dieu en chair et en os. En fait, toute personne qui croit que Dieu est trois en un sera jetée en enfer, selon le Coran.  « Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: « En vérité, Allah est le troisième de trois. » Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique! Et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d’entre eux.». [5:73-44].  Il n’est qu’un prophète parmi d’autres : «ce qui a été envoyé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux patriarches, et ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et ce qui a été donné aux prophètes de leur Seigneur; nous ne faisons aucune distinction entre aucun d’entre eux et à Lui nous nous soumettons. Nous n’avons de préférence pour aucun d’entre eux ; nous sommes soumis à Dieu.» : Sourate 2.136, 2.84. 

Le Jésus islamique est un être créé : « Pour Allah, ‘Isa [Jésus] est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit: « Sois »: et il fut » (Sourate 3:59).

Dans la Bible, Jésus est révélé comme un être éternel qui a dit de lui-même :

«Avant qu’Abraham soit, je suis»

Jean 8.58

Il est le Créateur et non un être créé :

Tout a été fait par lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui.

Jean 1.3

Le Nouveau Testament enseigne que Jésus est le Seigneur, entièrement distinct des prophètes et qu’il est au-dessus d’eux tous :

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu… Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Jean 1.1-14

Jean assimile Jésus à la Parole qui est Dieu.

C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et lui a donné un nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse… et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Philippiens 2.9-11

Les musulmans ont un certain nombre de croyances concernant la seconde venue de Jésus, basées sur les Hadiths (traditions) plutôt que sur le Coran. 

Hadîth

Le Jésus islamique reviendra sous la forme d’un «homme de taille moyenne, aux cheveux roux, portant deux vêtements jaune clair» (Sunan Abu Dawud, livre 37, numéro 4310) ; il atterrira sur le minaret de la mosquée de Damas où il invitera le monde entier, y compris les Juifs et les chrétiens, à embrasser l’islam (Hadith 814). Il détruira ensuite le Masih al-Dajjal («Messie Trompeur», homologue musulman de l’Antéchrist) et «tuera tous les porcs et brisera toutes les croix», confirmant l’islam comme étant la seule vraie religion, abolissant le christianisme.  Il vivra ensuite pendant 40 ans, se mariera, aura des enfants et accomplira le Hajj (pèlerinage) à La Mecque.  Puis il mourra et sera enterré à côté de Mahomet. 

Islam en Europe | Eurozine

Tout cela est en contradiction avec ce que la Bible nous dit de la seconde venue de Jésus.  Il reviendra en tant que Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs, avec toute la puissance de Dieu à sa disposition, sur le Mont des Oliviers, à l’extérieur de Jérusalem. 

ucg.org

Il établira ensuite son règne de 1 000 ans de paix et de justice sur la terre avant l’état éternel dans lequel il sera glorifié et adoré pour l’éternité (voir Zacharie 12-14, Apocalypse 19-21).

Derrière le Coran se cache un esprit qui nie l’identité du Seigneur Jésus telle qu’elle est révélée dans le Nouveau Testament. 

Un Antéchrist islamique ? L’Antéchrist sera-t-il musulman ? (gotquestions.org)

Le Nouveau Testament l’identifie comme l’esprit de l’antichrist.  Dans 1 Jean 2.19-23, nous lisons :

Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance…Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père .  

1 Jean 2.19-23

La croyance centrale de l’Islam est que Dieu est une unité absolue.  Il nie le concept chrétien selon lequel Dieu est une tri-unité composée du Père, du Fils et du Saint-Esprit et que le Seigneur Jésus-Christ est Emmanuel / Dieu avec nous / le Fils de Dieu. 

Selon le passage que nous avons cité (1 Jean), si vous n’avez pas le Fils, vous n’avez pas le Père non plus.

L’islam est destiné à jouer un rôle dans les événements des derniers jours en tant que persécuteur des vrais chrétiens. Il joue également un rôle actif dans le conflit de la fin des temps pour savoir qui doit gouverner Jérusalem. 

Lorsque Jésus reviendra, il viendra à Jérusalem (et non à Damas) et soumettra le monde à un Dieu unique par l’intermédiaire de Jésus le Messie, en apportant la paix et la justice au monde (Ésaïe 2.1-4, Zacharie 14, Apocalypse 20). Il régnera en tant que Roi des rois et Seigneur des seigneurs et établira son royaume de paix et de justice sur la terre pendant 1 000 ans.  Lorsque les 1 000 ans seront terminés, Il dissoudra ce monde et créera les nouveaux cieux et la nouvelle terre où tous les vrais croyants habiteront pour l’éternité (2 Pierre 3, Apocalypse 21). 

Religions en France

Nous aimerions voir de nombreuses personnes nées dans un contexte musulman se tourner vers Jésus pour trouver le vrai salut et un espoir glorieux pour l’avenir.

 Dieu aime le monde entier, y compris les musulmans, et veut qu’ils viennent à Lui par la foi en Jésus le Messie, qui est bel et bien mort pour nos péchés, a été enterré et est ressuscité des morts le troisième jour, comme l’enseigne le Nouveau Testament.

Tony Pearce

Croyez au Seigneur Jésus-Christ et vous serez sauvés. Actes 16.31