Luz para los últimos días

Israël dans les Derniers Jours : Jours de Guerre ou Jours de Paix ?

Le retour des Juifs en terre promise étant le principal signe annonciateur de l’arrivée des temps de la fin et du Second avènement du Messie, ce qui se passe en Israël n’est jamais anodin.

Nombreux sont les passages prophétiques des Écritures qui y font référence:  Ainsi, Jérémie 31.10:

« Nations, écoutez la parole de l’Éternel, Et publiez-la dans les îles lointaines! Dites: Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau.«

Jérémie 31.10

Dans le Psaume 102, il nous est annoncé un temps où Dieu « aura pitié de Sion »  « Oui, l’Éternel rebâtira Sion, Il se montrera dans sa gloire ».  L’expression hébraïque désignant ’la génération future« est « Dor acharon », ce qui peut aussi se traduire par « dernière génération  ».. Une question se pose donc : La génération qui verra le Seigneur « rebâtir] Sion », en permettant le rétablissement des Juifs sur la Terre d’Israël, sera-t-elle la dernière génération avant Son apparition en gloire?

Jésus / Yéchoua a dit, avant de retourner aux Cieux: « Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis » (Luc 21.24).  Ce que cela signifie, c’est que sitôt que l’on verrait les Juifs se rendre de nouveau maîtres de Jérusalem, il faudrait l’interpréter comme un signe de Son retour. Zacharie 12.1-3 montre également que, dans les derniers jours, le statut de Jérusalem serait un sujet de controverse pour le monde entier.  Jésus parle ensuite du signe du figuier en fleur, symbole de la restauration de la vie nationale d’Israël.  Lorsqu’il commencerait sa floraison et qu’Israël redeviendrait une nation, nous savons que le retour du Messie aurait lieu.

La Bible évoque également l’opposition à laquelle Israël serait en butte lors de son retour sur sa terre.  Les pays qui entourent Israël allaient s’efforcer de l’empêcher  la concrétisation de son projet national (Psaume 83).  Puis une armée surgirait du nord lors du conflit connu sous le nom de Guerre de Gog et Magog (Ézéchiel 38-39).  Enfin, toutes les nations se rassembleraient à Jérusalem pour la guerre finale dont le point culminant serait le retour du Messie (Zacharie 12-14, Apocalypse 16.12-16, 19-20).

S’il est vrai que nous vivons dans les derniers jours, nous devons nous attendre à ce que les événements qui se déroulent actuellement en Israël correspondent à cette réalité.  Et c’est bien le cas !

Israël et l’Iran / la Perse.

C’est l’Iran qui représente le plus grand danger pour Israël à l’heure actuelle.  La Bible parle beaucoup de la Perse (l’Iran moderne) en rapport avec le peuple juif. 

La fête de Pourim célèbre l’histoire biblique d’Esther et la délivrance du peuple juif des desseins maléfiques d’Haman, qui avait résolu de massacrer l’ensemble des Juifs de l’Empire perse.  Juste avant que cette fête n’ait lieu cette année, le Premier ministre Netanyahou a fait cette déclaration :

« À la veille de Pourim, je voudrais dire ceci à ceux qui en veulent à nos vies, à l’Iran et à ses mandataires au Moyen-Orient : il y a 2 500 ans, un autre Perse aux intentions odieuses [Haman] a tenté de détruire le peuple juif. Tout comme il a échoué, vous échouerez aussi… Si nous avons traversé des générations, des millénaires, et sommes revenus sur la terre d’Israël, ce n’est certainement pas pour permettre au régime délirant des ayatollahs de mettre fin à l’histoire de la renaissance du peuple juif ».

Benjamin Netanyahou – March 2021

Israël considère actuellement l’Iran comme sa plus grande menace en raison de sa fourniture au Hezbollah libanais, ainsi qu’à d’autres alliés et ennemis iraniens d’Israël, de milliers de missiles pointés vers l’État hébreu. Il craint également que l’Iran ne s’efforce de fabriquer une bombe nucléaire susceptible de détruire une grande partie du pays et de sa population si Israël était frappé.  La grande préoccupation d’Israël à l’heure actuelle est que la nouvelle administration américaine dirigée par le président Biden entend inverser la politique des États-Unis à l’égard de l’Iran, ce qui entraînerait la suppression de la « pression maximale » et des sanctions que les États-Unis font peser sur l’Iran. Une autre conséquence serait la renégociation de l’accord nucléaire conclu par le président Obama en 2015, dont le président Trump s’était retiré en 2018. Israël estime que cette politique pourrait mener à la guerre car elle encourage le régime islamique à accroître son soutien à ses alliés terroristes dans la région et à affronter Israël. 

L’Iran a mis en place un « croissant chiite » de forces mandataires dans la région, la milice Houthi au Yémen, les groupes terroristes chiites en Irak et le Hezbollah au Liban, ainsi que ses propres forces soutenant le régime Assad en Syrie. Ces groupes constituent une menace pour les Arabes sunnites de la région ainsi qu’une menace directe pour Israël par le biais des missiles fournis par l’Iran. Israël a obtenu le soutien des pays arabes sunnites, des États arabes du Golfe et de l’Arabie saoudite pour sa prise de position contre l’Iran.

Il existe des preuves que l’Iran progresse dans son acquisition d’une bombe nucléaire, ce qu’Israël considère comme une menace pour son existence.  Le Premier ministre Netanyahu a tenu une réunion en janvier avec les membres de son cabinet au sujet d’une frappe aérienne israélienne sur les installations nucléaires de l’Iran. Le chef d’état-major des FDI [forces de défense israéliennes], Aviv Kochavi, a prévenu que l’armée israélienne préparait divers plans pour une frappe sur la République islamique.

Les FDI ont également organisé un exercice militaire couvrant toute la région nord d’Israël en février.  Baptisé « Galilée Rose », l’exercice a simulé plusieurs scénarios impliquant une guerre avec le Hezbollah et les troupes iraniennes en Syrie.  En réponse, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré que si « la guerre éclate, les Israéliens verront des événements dont ils n’ont pas été témoins depuis 1948  ».  L’Iran a menacé de rayer Tel Aviv et Haïfa de la carte.

Gog et Magog. La Perse / l’Iran.

Ceux qui suivent les événements prophétiques seront conscients du danger potentiel que représente tout conflit au nord d’Israël à la lumière de la prophétie d’Ézéchiel 38-39 : ce pourrait être la guerre de Gog et Magog, dont la Perse / Iran est un protagoniste, (Ézéchiel 38.5). 

Selon cette prophétie, cette guerre consistera en une invasion venant du nord dans les derniers jours après qu’Israël aura été rassemblé des nations et semblera jouir d’une sécurité relative (Ézéchiel 38.8).  Son chef sera « Gog, Prince de Rosch [ou prince principal] de Méschec et de Tubal! », venant de l’extrême nord d’Israël.  (Ézéchiel 38.3, 38.15, 39.2). 

L’invasion est remise en question ou combattue par Saba, Dedan et les marchands de Tarsis (verset 13).  Seba et Dedan sont les pays arabes sunnites de la péninsule arabique qui se trouvent actuellement dans une forme d’alliance avec Israël contre l’Iran.  Les marchands de Tarsis pourraient être des nations de l’alliance occidentale.  L’un des événements les plus remarquables de l’année dernière a été la série d’accords de paix conclus par Israël avec les pays musulmans, avec en tête les accords d’Abraham entre Israël, les Émirats arabes unis et les États-Unis.  Des accords ou des relations améliorées ont suivi avec Bahreïn, Oman, le Soudan, le Maroc et l’Arabie saoudite. Aucun de ces pays, à l’exception peut-être du Soudan, n’est cité parmi les belligérants de la guerre de Gog et Magog.

Lorsque cette guerre aura lieu, Dieu détruira les armées qui monteront contre Israël. Il le fera de manière surnaturelle.  Ézéchiel 38.18-23 :

« J’exercerai mes jugements contre lui par la peste et par le sang, Par une pluie violente et par des pierres de grêle; Je ferai pleuvoir le feu et le soufre sur lui et sur ses troupes, Et sur les peuples nombreux qui seront avec lui. Je manifesterai ma grandeur et ma sainteté, Je me ferai connaître aux yeux de la multitude des nations, Et elles sauront que je suis l’Éternel ».

Ézéchiel 38.18-23

Il n’est pas facile de déterminer avec certitude à quel moment du compte à rebours des derniers jours se produira la guerre de Gog et Magog.  La Bible évoque un certain nombre d’autres événements censés se produire dans cette période en relation avec Israël.  Selon Daniel 9.27, une alliance, une sorte d’accord de paix, sera conclue entre Israël et l’antéchrist à venir (nous y reviendrons plus tard).  Un Temple sera reconstruit à Jérusalem et sera souillé par « l’abomination de la désolation » mise en place par l’Antéchrist (Daniel 9.27, 11.31, Matthieu 24.15). Il s’ensuivra le «temps de la détresse de Jacob« (Jérémie 30.7), qui sera aussi le temps de la grande tribulation et du retour de Jésus (Matthieu 24.15-31).  Ensuite, le Messie paraîtra lors de la guerre finale d’Armageddon et sauvera Israël, mettant fin à la guerre, Se tenant sur le Mont des Oliviers à l’est de Jérusalem et établissant Son royaume messianique (Zacharie 14, Apocalypse 19-20).  À un certain moment de ce processus, tous les vrais croyants en Jésus le Messie seront enlevés surnaturellement de la Terre lors de l’événement connu sous le nom d’Enlèvement de l’Église (1 Thessaloniciens 4.15-18). 

Comme nous l’avons vu, le chef de cette armée (Gog du pays de Magog) émane d’une région au nord d’Israël. Si vous allez au nord d’Israël, vous arrivez d’abord en Syrie, puis en Turquie et enfin en Russie.  La Syrie est un pays en ruine après sa guerre civile, qui a entraîné d’immenses souffrances pour son peuple et un énorme exode de réfugiés de ses villes bombardées.  Elle n’est pas en mesure de lancer une guerre contre Israël. Cependant, à la suite de cette guerre, la Syrie dispose désormais de forces russes, turques et iraniennes postées sur son sol.  Il est hautement probable que l’ensemble de ces pays participent à la guerre de Gog et Magog.  

L’Iran a installé des bases en Syrie et fournit des missiles visant Israël au Hezbollah au Liban via la Syrie.  Israël a mené de fréquentes attaques contre ces bases en Syrie.  Bien que l’Iran soit actuellement le pays le plus hostile à Israël, il ne sera pas le leader de la guerre de Gog et Magog.  Il y a une bonne raison à cela, il se trouve à l’est, et non au nord, d’Israël.   Cependant, le conflit actuel entre Israël et l’Iran pourrait être un élément déclencheur de la guerre de Gog et Magog.

La Turquie joue aussi un rôle actif en Syrie et a récemment déployé ses troupes dans la partie nord de celle-ci, où elle occupe la zone kurde, le long de la frontière sud-est de la Turquie.  Cette dernière est un pays de l’OTAN, qui s’éloigne de son alignement sur l’Occident à mesure qu’elle s’islamise.  Son président Erdogan est désormais très hostile à Israël. Certains éléments en Turquie lui ont demandé de lever une armée islamique unie pour affronter Israël.  Erdogan souhaiterait faire revivre l’Empire turc ottoman qui a régné sur une grande partie du Moyen-Orient, y compris Jérusalem, pendant 400 ans, jusqu’en 1917.   La Turquie se trouve au nord d’Israël, mais pas à l’extrême nord, et elle n’est pas vraiment en mesure de prendre la tête de la guerre de Gog et Magog.

La Russie a conclu une alliance solide avec la Turquie et l’Iran pour tenter de résoudre la guerre civile en Syrie. Elle dispose actuellement de forces en Syrie et d’une importante base navale à Tartus, dans le nord de la Syrie, et de la base aérienne de Khmeimim, dans la même région.  Elle a fourni du matériel militaire à la Syrie, aidant ainsi son allié Assad à rester au pouvoir. Elle n’a pas beaucoup de troupes en Syrie à l’heure actuelle. 

Si la Russie a un lourd passé d’antisémitisme, depuis le début de l’engagement russe en Syrie, le président Poutine entretient des relations étonnamment bonnes avec Israël et est en bons termes avec le Premier ministre Netanyahu.   L’année dernière, Poutine a participé au rassemblement international pour la commémoration de l’Holocauste à Jérusalem et a parlé chaleureusement du peuple juif.  On pense généralement qu’il respecte Israël et comprend ses préoccupations.  La Russie semble également mal à l’aise face à l’enracinement croissant de l’Iran en Syrie et en Irak et n’a pas interféré avec les attaques aériennes israéliennes contre les bases iraniennes en Syrie.  Toutefois, Poutine a clairement indiqué qu’il ne souhaitait pas que la Syrie devienne une zone d’affrontement entre l’Iran et Israël. La Russie se trouve actuellement dans une situation difficile à cet égard.  Elle soutient l’Iran en Syrie et « autorise explicitement ou tacitement les actions militaires israéliennes contre les cibles iraniennes ».

Si la Russie est le chef de file de l’attaque de Gog et Magog (ce qui est l’interprétation la plus probable de la prophétie puisqu’elle se situe à «l’extrême nord« d’Israël), quelque chose doit se produire pour changer l’attitude de la Russie envers Israël.  Une attaque israélienne sur l’installation nucléaire de l’Iran pourrait provoquer ce changement.

Viens-tu pour faire du butin ?

Dans Ézéchiel 38.4, Dieu prévient de Son intention de mettre des crochets dans les mâchoires de la puissance du nord, ce qui implique que quelque chose se passe pour les entraîner dans le conflit contre leur gré.  Au verset 13 du même chapitre, Saba, Dedan et les marchands de Tarsis demandent : « Viens-tu pour faire du butin ? ». Cela soulève un autre motif possible pour une attaque de la Russie à l’encontre d’Israël. 

Il y a quelques années, des chrétiens fidèles à la Bible ont étudié la prophétie de Moïse concernant la tribu d’Asher dans Deutéronome 33.24, qui dit à son sujet : « qu’il plonge son pied dans l’huile ! ».. Dans l’autre prophétie sur Asher donnée par Jacob dans Genèse 49.10, nous lisons : « Aser produit une nourriture excellente ».  Le mot traduit par « riche » ici est « sh’menah » qui a pour racine le mot « shemen », terme désignant l’huile en hébreu.  À l’époque de la Bible, la tribu d’Asher était établie dans la région nord d’Israël, au bord de la mer, entre la région de la ville moderne de Haïfa et le sud du Liban.  Ces chrétiens ont déclaré que, sur la base de ces prophéties, Israël devait chercher du pétrole dans cette partie de la Méditerranée.

C’est ce qu’Israël a fait et il a découvert d’énormes ressources offshore de pétrole et de gaz naturel dans la mer Méditerranée. Cela a donné un immense élan à Israël, lui permettant de répondre à ses propres besoins énergétiques et de gagner des milliards de dollars en recettes fiscales.  Le pays entretient désormais une coopération en matière de sécurité et de commerce avec l’Égypte, la Jordanie, Chypre et la Grèce, et contribue à normaliser les relations avec les États arabes sunnites du Golfe.  Des travaux sont en cours pour la construction d’un gazoduc qui passera par Chypre vers la Grèce et l’Italie et reliera plus étroitement Israël à l’Europe. Il est significatif qu’aucun de ces pays ne participe à l’attaque de Gog et Magog.

En conséquence, Israël émerge comme une puissance technique et de défense régionale, entretenant des relations commerciales productives avec les grandes puissances mondiales, notamment les États-Unis, l’Europe, la Chine, l’Inde, la Russie, et dans les nouvelles frontières de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, de l’Europe de l’Est et de l’Australie.  Cela a également permis à la puissance militaire d’Israël de croître de manière non-négligeable. Israël a développé un immense avantage qualitatif sur ses ennemis, notamment deux nouvelles escadrilles d’avions F-35 ; des missiles à tête chercheuse de haute précision; une défense antimissile avancée, notamment les systèmes Iron Dome, Arrow, David’s Sling et Patriot ; des destroyers navals ; des sous-marins – tout cela en plus de certains des armements les plus puissants du monde.

Tony Pearce – March 2021

Tout cela confère à Israël une certaine sécurité, conformément à la prophétie d’Ézéchiel.  Mais cela risque aussi d’être une source d’antagonisme pour la Russie.  La Russie dépend presque entièrement de ses exportations de pétrole et de gaz pour s’assurer des revenus.  L’UE est le principal importateur de ces matières premières et un nouveau gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne rend cette dernière dépendante de la Russie pour ses besoins énergétiques. Dans le même temps, l’UE se montre de plus en plus hostile à la Russie, notamment en raison de son bilan en matière de droits de l’homme et des menaces qu’elle fait peser sur ses voisins.  Si l’UE devait interrompre ses approvisionnements en gaz auprès de la Russie et s’approvisionner auprès de l’alliance méditerranéenne, ce serait une catastrophe pour l’économie russe.  La Russie pourrait donc venir « se servir » et chercher à s’emparer du champ gazier de Léviathan, sur lequel le Liban et la Syrie ont également des visées.

Il existe également des raisons pour lesquelles la Turquie s’oppose à ce développement gazier en Méditerranée et souhaite exploiter elle-même ces ressources.  La Turquie est actuellement engagée dans des actions contre la Grèce et Chypre sur cette question, ce qui a contrarié l’UE, la France en particulier.

La position de la France est également intéressante.  Auparavant, la France était l’une des nations les plus anti-israéliennes de l’UE, avec une politique fortement pro-palestinienne.  Mais aujourd’hui, les commentateurs israéliens notent que les intérêts politiques de la France «coïncident actuellement avec ceux d’Israël » sur de nombreux points, et s’alignent avec Israël, Chypre et la Grèce à l’encontre de la Turquie  Le président français Emmanuel Macron s’est rendu au Liban après l’explosion meurtrière de Beyrouth en août dernier où il a dénoncé fermement l’appui iranien au Hezbollah, exprimant le souhait que la France joue un rôle dans la reconstruction du Liban. Il a également fait part de son vœu de protéger les nations musulmanes modérées du terrorisme islamiste et de sévir contre les musulmans extrémistes en France.  La France apparaît comme la puissance occidentale qui adopte la position la plus ferme vis-à-vis de l’Iran, exigeant des discussions approfondies sur la prolifération nucléaire iranienne et la déstabilisation de ses voisins dans la région.

Le président français Emmanuel Macron souhaite également jouer un rôle actif dans la résolution de la question israélo-palestinienne.  La France et l’Union européenne pourraient-elles œuvrer en faveur d’un accord de paix une fois que l’Iran, la Russie et la Turquie auront été éliminés dans la guerre de Gog et Magog ? Israël connaît quelques frictions avec l’UE, cette dernière exigeant qu’Israël se retire dans les frontières d’avant 1967 afin qu’il soit créé un État palestinien. Israël a clairement indiqué qu’il n’accepterait pas de rediviser Jérusalem ou de déraciner les colonies en Cisjordanie.  Cependant, les choses peuvent changer et, selon la prophétie, il y aura une période avant les événements finaux de cet âge qui sera déclenchée par une alliance de paix de sept ans avec Israël.  Il en est question dans Daniel 9.27 :

« Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine ».  Dans ce contexte, une semaine équivaut à sept ans.  Cette alliance sera enfreinte à mi-parcours et conduira au temps de la trouble pour Jacob (Jérémie 30).

Qui est la personne qui conclut l’alliance de Daniel 9.27, celle qui est désignée par le terme «il » dans cette phrase : « Il confirmera une alliance » ?  Le verset précédent mentionne deux personnes, le Messie et le « prince à venir », l’un des noms donnés à l’Antéchrist à venir.

«Un Oint sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire »  Daniel 9.26.  Ce verset fait référence à la destruction de la ville (Jérusalem) et du sanctuaire (le Temple) en l’an 70 de notre ère.  Cela se produira après que le « Messie » sera venu et aura été « retranché, mais non pour lui-même ».  Cela signifie que le Messie aura connu une mort sacrificielle au bénéfice des autres.  Cela correspond à la crucifixion de Jésus qui a eu lieu environ 40 ans avant la chute de Jérusalem aux mains des Romains.  Les Romains sont donc le « peuple du prince à venir ». 

Le prince à venir est désigné comme la personne qui conclut le pacte évoqué dans Daniel 9.27.  Il se lèvera longtemps après la chute de l’ancien Empire romain, et à partir d’une certaine forme d’« Empire romain ressuscité » au moment de la fin de la période de sept ans avant le retour du Messie.  Cela correspondrait à quelqu’un qui émanerait de l’Union européenne pour conclure un accord de paix avec Israël.  Il faut donc s’attendre à ce qu’un dirigeant européen prenne de l’importance et prenne une part active dans le processus de paix au Moyen-Orient.

Si nous sommes sur la voie de l’accomplissement de la prophétie biblique de la fin des temps, alors ces deux événements, la guerre de Gog et Magog d’Ézéchiel 38-39 et l’alliance de paix de Daniel 9.27, devraient se profiler à l’horizon.  C’est le cas pour les deux.  Reste à savoir combien de temps il nous reste avant que cela ne se produise.  Mais gardez les yeux sur Israël et continuez à chercher la venue du Messie.

Le Messie maintenant ?

À propos du Messie, un certain groupe existant au sein du judaïsme a lancé un appel à la prière mondiale de tous les Juifs le dimanche 21 février [9 Adar dans le calendrier juif].  Les informations publiées à ce propos indiquent que cette initiative est motivée par «un fort désir que tous les Juifs soient unis au même moment, qu’ils soient pratiquants ou non, quelles que soient leurs croyances, leur affiliation, leur âge ou leur nationalité, afin de mettre fin à toute souffrance et d’accueillir la révélation du nom d’Hachem (Dieu) ».

Ils ont demandé aux gens d’arrêter ce qu’ils font à 18h00, heure de Jérusalem, et de réciter à haute voix cette prière spéciale : 

« Maître de l’univers, Nous, les enfants d’Israël, tous unis dans le monde en ce moment, nous T’implorons. Accepte notre prière avec grâce et bonté. Nous Te remercions sincèrement pour toutes tes bénédictions quotidiennes. Mais nous Te remercions également d’envoyer Machiah (le Messie) pour nous racheter, de ce trop long exil et de toutes les souffrances et pour apporter la paix dans le monde. Nous ne pouvons plus attendre ! Nous désirons aussi que Ton grand et unique nom soit révélé et que Ta présence revienne dans le Beis Hamikdash reconstruit, le Saint Temple ».

Il s’agit d’une prière à Dieu pour qu’Il envoie le Messie dès maintenant.  Il est certain que nous avons besoin du Messie, car d’énormes dangers menacent notre monde et nous voyons que les prophéties bibliques de la fin des temps, telles que Jérémie 30-31, Ézéchiel 38-9, Zacharie 12-14, sont sur le point de se réaliser. Nous aussi, nous prions Dieu d’envoyer le Messie pour sauver Israël et le monde de la calamité et apporter la paix et la justice sur la terre. 

Mais quand viendra-t-il ?  L’une des idées de certains rabbins est que le Messie viendra lorsque nous le mériterons en accomplissant des actes de justice.  Certains ont enseigné que si tous les Juifs du monde entier respectent le sabbat comme ils se doivent de le faire, Dieu enverra le Messie en récompense. 

Cependant, le Messie vient au temps de Dieu et de la manière voulue par Dieu.  Plus important encore, Il est déjà venu une fois.  Il ne vient pas parce que nous le méritons mais parce que nous ne le méritons pas !  Il est venu pour nous sauver de nos péchés, accomplissant ainsi la prophétie du Messie Serviteur Souffrant d’Ésaïe 53.6 :

« Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous »

Ésaïe 53.6

« Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. À peine mourrait-on pour un juste; quelqu’un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. À  plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation »  Rom 5.6-11.

Le but de Dieu pour Israël est de révéler le fait que le Messie est venu une fois en la personne de Yéchoua / Jésus le Messie pour nous racheter de nos péchés et qu’Il revient pour juger le monde en justice.  Il viendra sur la terre pour mettre fin à la guerre et au temps de tribulation qui suivra la fausse alliance de paix.  Ce sera un événement cosmique d’intervention divine :

« Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 30​Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire » 

Matthieu 24.29-30

Il établira alors son royaume messianique, régnant depuis Jérusalem et apportant la paix au monde (Ésaïe 2.1-4).  Afin de nous préparer à cet événement, nous devons tous nous repentir de nos péchés et croire que le Messie Yéchoua est mort pour en payer le prix, puis qu’Il est ressuscité des morts pour donner la vie éternelle à tous les croyants. Sans Lui, il n’y a pas de paix et de sécurité à venir, mais le temps de grande tribulation prophétisé dans les Écritures.  Les événements se préparent maintenant pour que ce temps éclate sur la terre, surtout quand nous regardons ce qui se passe en Israël et au Moyen-Orient.  C’est maintenant le jour du salut (Yéchoua), c’est maintenant le jour pour invoquer Son nom et trouver la paix et la sécurité éternelles.

Y a-t-il une vie après le Covid ?

Karl Marx a dit un jour :

« Les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde.  Il s’agit de le changer ».

Karl Marx

Cette phrase célèbre est maintenant inscrite sur sa pierre tombale au cimetière de Highgate, à Londres.

Ces derniers temps, personne n’a autant changé le monde que la personne qui a mangé un animal malade sur le marché de Wuhan, en Chine, déclenchant ainsi la pandémie de coronavirus qui s’est répandue dans le monde entier.  Ou peut-être s’agirait-il de la personne qui a laissé sciemment le virus s’échapper de l’Institut de virologie de Wuhan ?  Nous ne saurons probablement jamais qui est le véritable responsable.

Le virus a tué environ 2,5 millions de personnes (selon les statistiques officielles) et coûté 28 000 milliards de dollars à l’économie mondiale (selon le FMI).  Les confinements ont causé d’énormes problèmes dans le monde entier, car nos droits les plus élémentaires ont été bafoués comme rarement dans l’Histoire.  Nous nous retrouvons maintenant face à une crise financière, à une crise sociale, à une crise sanitaire aussi, en particulier sur le plan de la santé mentale, car les gens craquent sous la pression de l’isolement, avec une aggravation de l’alcoolisme, de la dépression et de la violence domestique.  La crise a provoqué une extrême pauvreté et la faim dans de nombreuses régions du monde.  Les entreprises, les centres de divertissement, les lieux de culte ont fermé, les centres-villes se sont vidés de leurs habitants et les économies nationales ont accumulé d’énormes dettes qui risquent de ne jamais être remboursées, tout cela conduisant à l’effondrement économique. 

Ici, en Grande-Bretagne, beaucoup de gens ont accepté la fermeture de la société, leur confinement à domicile, comme étant nécessaire pour le bien commun.  D’autres l’ont vu comme une intrusion flagrante dans la liberté humaine.  Il s’agit d’un exercice remarquable dans lequel le gouvernement et les médias, soutenus par la « science », ont si bien réussi à terrifier les gens avec la menace du virus qu’ils se soumettent à des restrictions extrêmes de leurs libertés en échange de ce qu’ils espèrent être leur sécurité.  Cela nous a rapprochés d’une forme de gouvernement totalitaire à même nous priver de nos droits et de nos libertés humaines fondamentales sous le prétexte fallacieux de nous protéger d’une menace pour notre santé et notre sécurité.

Dans la prophétie biblique de Jérémie 25.32, on peut lire ceci

« Ainsi parle l’Éternel des armées: Voici, la calamité va de nation en nation, Et une grande tempête s’élève des extrémités de la terre ».

Jérémie 25.32

En vérité, ce désastre est parti des régions les plus éloignées de la terre, et a frappé nation après nation.

Se faire vacciner ou pas ?

À l’heure où cet article est adapté pour le public français, le nouveau confinement vient d’être étendu à l’ensemble de la France, alors qu’il était limité à 16 départements, le mot d’ordre étant: « Freiner le virus, sans nous enfermer ». Boris Johnson, le Premier Ministre britannique, avait annoncé que la fin du confinement était en vue et que la vie reprendrait son cours normal à la mi-juin. Cependant, les médecins préviennent que le virus pourrait se propager une fois le confinement levé, et que des souches mutantes résistantes aux vaccins pourraient apparaître. Certains d’entre eux semblent préconiser un confinement sans limitation de durée.

Des voix s’élèvent à la fois pour et contre la prise du vaccin.  Les opposants à ce dernier se sont entendu dire qu’ils risquaient de retarder l’assouplissement de la quarantaine.  Un journal a titré : « Le pays tout entier doit-il être l’otage du cinquième de la population qui refuse le vaccin ? ». 

L’Internet est inondé de mises en garde contre celui-ci, affirmant que sa technologie expérimentale MRNA est dangereuse pour notre santé à long terme.  Un certain nombre de mauvaises réactions au vaccin ont été signalées.  Certaines des attaques contre le vaccin peuvent être considérées comme des « théories du complot », mais de sérieuses inquiétudes sont soulevées. La plus inquiétante que j’ai lue se trouve dans un article du Dr Vanden Bossche.

Il ne s’agit pas d’un « anti-vaxxer » mais d’un spécialiste de la technologie des vaccins qui exerce depuis 30 ans.  Il affirme que la stratégie actuelle de vaccination de masse en pleine pandémie est erronée et a écrit une lettre ouverte à l’Organisation mondiale de la Santé pour lui demander d’arrêter immédiatement les vaccinations. Il évoque le danger de contourner le système immunitaire naturel de l’organisme et de rendre le virus plus infectieux grâce à des « variantes d’échappement immunitaire », c’est-à-dire des mutations du virus qui résistent aux vaccins.  Selon lui, ces mutations transformeront « un virus relativement inoffensif en une arme biologique de destruction massive », faisant peser une lourde menace pour l’avenir de l’humanité.

Le Dr John Wyatt, un chrétien convaincu, a créé un site web qui répond aux objections concernant le vaccin, notamment la question des cellules fœtales dans les vaccins et celle de savoir si le vaccin modifiera notre ADN. 

Il affirme qu’il a été prouvé lors d’essais médicaux que les vaccins empêchaient la quasi-totalité des cas graves de Covid de se déclarer et qu’ils freinaient sa transmission dans une large mesure.  Non seulement ils sauveront potentiellement des millions de vies en immunisant les gens contre le coronavirus, mais ils réduiront aussi massivement la vitesse à laquelle le virus se propagera d’une personne à l’autre, ce qui réduira également la probabilité de nouvelles mutations. Il écrit : «À titre personnel, je considère qu’il est de mon devoir d’amour chrétien de me faire vacciner, non seulement pour minimiser le risque pour ma propre santé, mais aussi pour protéger mon prochain ».

C’est l’heure du « Covid Pass ».

L’avenir dira qui a raison sur cette question.  Je n’ai aucune qualification pour m’exprimer sur les questions médicales en jeu et je crois que nous devrions rechercher la sagesse de Dieu pour savoir si nous devons ou non nous faire vacciner.

Si nous décidons de ne pas prendre le vaccin, nous pourrions, à l’avenir, nous heurter à un problème si une sorte de laissez-passer Covid était instauré pour montrer qui a été vacciné. C’est ce que préconisent l’Organisation mondiale de la santé, le Forum économique mondial, la Fondation Bill et Melinda Gates et l’Institute for Global Change de Tony Blair.  Le gouvernement britannique avait initialement exclu la création de passeports vaccinaux, mais il semble aujourd’hui reconsidérer la question.  L’Alliance britannique pour la liberté médicale et Lawyers for Liberty [les Avocats pour la Liberté] ont écrit une lettre au gouvernement pour expliquer pourquoi cette voie est dangereuse pour notre société.

Cette question soulève un problème de liberté de conscience, qui est lié à notre sujet de la prophétie de la fin des temps.

Quo Vadis, Pass COVID ?

Tony Blair a écrit dans un article de journal (Mail on Sunday 14 février) que le monde était confronté à un choix entre «la vaccination de masse ou le confinement de masse ».  Il a déclaré que le confinement serait maintenu jusqu’à ce que nous atteignions l’immunité collective grâce au programme de vaccination.

Le retour à la normale nécessitera que les gens déclinent leur statut Covid, qu’ils aient été vaccinés ou récemment testés.  La technologie nous permet de faire fonctionner ce système en donnant aux gens un passeport sanitaire qui peut être vérifié, par exemple, par un code QR affiché sur un téléphone portable.  Cela doit être fait à l’échelle mondiale, avec un ensemble commun de normes et de règles, en consultation avec d’autres pays et groupes de nations. … Le monde évolue dans cette direction.  Nous devrions planifier dès maintenant la mise en place d’un « passeport » commun ».

Remarques de Tony Blair au sujet du Passport COVID du 14 Février 2021

Si cette idée est acceptée, elle engendrera un nouveau niveau de surveillance de la population.  Un certain nombre de pays travaillent déjà dans ce sens.   La Chine, la techno-tyrannie la plus avancée du monde, a déjà mis en place un tel système, qui utilise un code QR sur les téléphones portables pour permettre aux gens d’entrer dans les magasins et d’accéder aux équipements.  Le Parti communiste chinois dispose ainsi d’un pouvoir énorme pour garder l’œil sur les déplacements de chacun, sur les idées des uns et des autres, sur les relations sociales et sur les transactions de tous, qu’il s’agisse d’achats ou de ventes.  La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé le 1er mars que l’UE allait introduire une législation sur le passeport vaccinal.  Le 8 mars, Boris Johnson a annoncé que les passeports vaccinaux feraient partie de notre vie à l’avenir.

Israël dispose du programme de vaccination le plus avancé au monde et a déjà mis en place un système permettant d’ouvrir les lieux publics aux personnes vaccinées.  Les lieux couverts par le passeport vert comprennent les centres commerciaux, les lieux de culte, les événements culturels, les salles de sport, les hôtels et les piscines. Pour entrer, les personnes éligibles doivent présenter une pièce d’identité en cours de validité et un « laissez-passer vert », un certificat de vaccination ou un document officiel attestant qu’elles ont eu le virus et qu’elles en sont guéries.  Le ministère israélien de la santé avance un projet de loi visant à empêcher les employés d’occuper certains emplois à moins d’avoir reçu le vaccin. Les Israéliens opposés à ce processus se retrouvent désormais censurés et mis au ban de la société.  Ils affirment que le gouvernement s’empare des dossiers médicaux des gens et les envoie à la municipalité de chaque localité afin qu’elle sache qui a été vacciné ou non.  Un manifestant déclare : « Ce qui se passe ici, c’est ce qui se passera partout ».

Les gouvernements n’auront peut-être pas besoin de forcer les individus à se faire vacciner, mais les pressions sociales engendrées par l’exclusion, le refus des privilèges et la perte éventuelle de l’éducation, de l’emploi et de la liberté de voyager et de se mêler aux autres suffiront à éroder la volonté de la majorité des résistants.  Si ces « passeports d’immunité numérique » signifient que vous ne pouvez ni acheter ni vendre sans eux, ils pourraient bien être le premier pas vers le système 666 décrit dans l’Apocalypse :

« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six ».

Revelation 13:16-18

Prochaine étape : le zéro carbone et l’environnement.

Ceux qui collaborent au programme de vaccination travaillent déjà à la prochaine étape.  Bill Gates a lancé un appel à investir des milliards de dollars dans la mise en place d’un système d’alerte mondial permettant de détecter les germes émergents et de renforcer la capacité des autorités sanitaires internationales à réagir rapidement.  Pour le citer : « Pour éviter que les difficultés de cette dernière année ne se reproduisent, il nous faut prendre la préparation aux pandémies aussi sérieusement que nous prenons la menace de la guerre ».  Il a également déclaré que nous devons « sauver le monde » et aider la planète à atteindre des émissions de carbone nulles, ce qui, selon lui, est indispensable pour « éviter une catastrophe ».

Un certain nombre de personnes font ce rapprochement entre la crise de Covid et la crise environnementale.  En novembre prochain, la conférence des Nations unies sur le changement climatique se tiendra à Glasgow.  Dans la perspective de cette conférence, nous pouvons nous attendre à une pression accrue pour demander que le changement climatique soit traité comme « l e plus grand péril pour la sécurité que la race humaine ait jamais connu », comme l’a déclaré Sir David Attenborough lors d’une réunion spéciale du Conseil de sécurité des Nations unies le 23 février.  Il a déclaré : « Si nous continuons sur notre lancée, nous serons confrontés à l’effondrement de tout ce qui fait notre sécurité : la production alimentaire, l’accès à l’eau douce, la température habitable et les chaînes alimentaires océaniques. … Ensuite, une grande partie du reste de la civilisation s’effondrera rapidement ».

Dans notre édition précédente, nous avons noté comment Klaus Schwab, du Forum économique mondial (WEF), a établi un lien entre la crise du Covid et le changement climatique dans son appel à une « grande remise à zéro » du capitalisme après la pandémie de Covid, dans laquelle « les dirigeants mondiaux façonnent l’état futur des relations mondiales, … par le biais d’une forme de gouvernance mondiale efficace … un nouveau contrat social qui honore la dignité de chaque être humain ».

Un article paru dans The Guardian (3/3/21) suggère que des confinements répétés comme celui de Covid 19 sont utiles pour l’environnement : « Les émissions de dioxyde de carbone doivent diminuer de l’équivalent d’un confinement mondial à peu près tous les deux ans au cours de la prochaine décennie pour que le monde reste dans les limites de sécurité du réchauffement planétaire ».  En fait, le temps est peut-être sur le point de se refroidir (voir notre article dans Signes des temps).

Vous ne posséderez rien et serez heureux.

Le Forum économique mondial s’efforce de convaincre les gouvernements et les citoyens de la nécessité de changer notre façon de gérer les choses.  Il a produit une courte vidéo présentant sa vision de l’avenir, intitulée « 8 prédictions pour le monde en 2030 » (WEF vidéo 2030).  Voici quelques-unes de ses prédictions :

  • Vous ne posséderez rien et vous serez heureux. 
  • Vous louerez tout ce que vous voulez et ce sera livré par drone. 
  • Un milliard de personnes seront déplacées par le changement climatique.
  • Nous devrons faire un meilleur travail d’accueil et d’intégration des réfugiés.
  • Une taxe mondiale sur le carbone fera disparaître les combustibles fossiles.

Ils ne vous disent pas comment ils comptent s’y prendre.  Cela ressemble à un projet visant à ce que tous les biens et toutes les ressources dont nous avons besoin pour la vie quotidienne soient détenus en commun et loués aux personnes qui en ont besoin.  La réduction des combustibles fossiles entraînera des restrictions sur la liberté de se déplacer. Les migrations massives de population causées par le changement climatique auront pour conséquence que le gouvernement devra prendre le contrôle des biens et les allouer à ceux qui en ont besoin.  Avec l’automatisation croissante, de nombreux emplois disparaîtront et la plupart des gens recevront une allocation de base (revenu de base universel – RBU) pour vivre plutôt que de gagner leur propre argent. Une monnaie numérique mondiale remplacera les monnaies nationales.

Le gouvernement cherche également à contrôler la production et la distribution des aliments.  On nous dit que la consommation de viande et de produits laitiers contribue au réchauffement climatique et doit être réduite.   Bill Gates et d’autres milliardaires ont acheté 98 000 hectares de terres agricoles aux États-Unis, faisant de lui le plus grand propriétaire de terres agricoles du pays.  Joe Biden a signé un décret selon lequel le gouvernement américain devrait détenir 30 % des terres d’ici 2030.  Ce décret demande déjà aux agriculteurs de produire moins de viande et de produits laitiers sur leurs terres.  En Irlande, on a demandé aux agriculteurs de réduire leur cheptel bovin parce que les vaches qui rotent contribuent au réchauffement de la planète. 

Afin de mener à bien ces politiques, les gouvernements devront être mis sous la houlette d’organismes supranationaux.  Elles s’assureront que les médias grand public ne nous disent que des informations autorisées.  Elles persuaderont les populations de se résigner à la perte de liberté sous prétexte de sauver le monde d’un désastre imminent.  Comme avec Covid, ils joueront sur la peur pour obtenir que les individus se plient aux directives officielles et soient constamment sous surveillance. Les gens deviendront dépendants de l’État qui sera ainsi en mesure de savoir à tout moment où ils vivent, ce qu’ils achètent et vendent, ce qu’ils pensent et ce qu’ils disent aux autres.

Ce bouleversement social pourrait fort bien ne pas s’appliquer aux milliardaires mondialistes qui voudraient nous l’imposer.  Ils trouveront des moyens de rester super riches et de rester maîtres du système.   C’est ce qui s’est passé en Union soviétique et dans les États communistes d’Europe de l’Est.  Les piliers du parti communiste sont devenus la nouvelle classe dirigeante, avec le pouvoir, la richesse, les privilèges et les biens qu’ils transmettaient à leurs enfants.  Le reste de la population vivait avec de faibles revenus dans des appartements communautaires miteux appartenant à l’État.  C’est en lisant un livre intitulé «La nouvelle classe« de Milovan Djilas, un dissident du parti communiste yougoslave, que je me suis détourné de mon flirt de jeunesse avec le marxisme dans les années 1960. 

Les changements nécessiteront également un programme centralisé de collecte de données pour identifier les personnes. Le 29 janvier, le parlement allemand (Bundestag) a décidé de ratifier l’Agenda ID2020, un programme de cet acabit.  Celui-ci mettra les données privées de tous les Allemands, y compris les comptes bancaires, les habitudes d’achat, les dossiers médicaux, les opinions politiques et religieuses, à la disposition de tous les organismes gouvernementaux, services de police et entreprises du secteur privé qui le souhaitent. L’Agenda ID2020 s’inscrit dans une « offre globale de vaccination » parrainée et soutenue par la Fondation Bill et Melinda Gates, la Fondation Rockefeller, Accenture, le Forum économique mondial (WEF) et la Vaccine Alliance.  Il existe également un projet visant à fusionner l’identité, les dossiers médicaux et les paiements en un seul laissez-passer numérique, appelé « Wellness Pass », qui est en cours d’adaptation par Master Card pour les communautés à faibles revenus en Afrique.

Mettez tout cela ensemble et vous obtenez un plan visant à changer le monde et à le soumettre aux diktats du nouvel ordre mondial qui sera en mesure de surveiller votre capacité à acheter, à vendre ainsi qu’à vous nourrir, votre famille et vous-même. Un certain nombre d’individus se rendent compte qu’il s’agit d’un plan pour l’asservissement de la race humaine, et non pour notre libération, et rejoignent la résistance à tout cela. 

Dans Apocalypse 13, la Bible prophétise, pour l’ultime période de sept ans précédant le retour de Jésus, un gouvernement mondial dystopique. Contrairement à ce que prétend le WEF, ce ne sera pas le bonheur assuré pour les populations soumises à ce nouvel ordre mondial.  Ils seront asservis à la trinité satanique du Diable, de la Bête et du Faux Prophète, qui prendront le contrôle temporaire du système mondial au cours de cette période ultime de l’Histoire mondiale. Le fait que de telles choses soient envisagées aujourd’hui est un signe supplémentaire que le monde se dirige vers le scénario de la fin des temps décrit dans la prophétie biblique, ce qui signifie que nous sommes sur la voie du retour prochain de Jésus-Christ.

OVNIS VUS NI CONNUS:

Pourquoi « UFO » pas croire tout ce qu’on nous raconte

Le 4 janvier 2021, la CIA (Central Intelligence Agency) étasunienne a déclassifié des milliers de documents sur les objets volants non identifiés (OVNIS, en anglais Unidentified Flying Objects ou UFOs) et les a mis en ligne.  Ceux-ci contiennent principalement des documents «rapportant des apparitions d’OVNIS dans la presse étrangère et des notes de service sur la façon dont l’Agence a traité les enquêtes publiques sur ces apparitions ».

Ces documents fournissent des preuves irréfutables que le gouvernement américain a pris au sérieux ces apparitions Ils fournissent des preuves de « rencontres rapprochées » avec des engins de type soucoupe volante par des personnes de tous horizons, allant de pilotes étasuniens en vol aux passagers d’un train circulant à Bakou, en Azerbaïdjan. Ces témoignages s’ajoutent à la multitude de témoignages de rencontres avec des OVNIs, étayés par des photographies et des films présentés comme des apparitions d’OVNIs. 

95 % des déclarations d’observations supposées d’OVNIs peuvent être expliquées – canulars, météores, ballons-sondes, oiseaux, effets d’optique ou imagination de l’observateur. Mais il y en a 5% qui ne peuvent pas être expliqués de cette façon.  En 1947, Kenneth Arnold, un pilote américain, a affirmé avoir vu 9 soucoupes volantes à Rainer, dans l’État de Washington.  Deux semaines plus tard, on affirmait qu’un engin OVNI s’était écrasé à Roswell, au Nouveau-Mexique, et que le gouvernement des États-Unis avait depuis mené des expériences secrètes sur des corps prélevés sur le site.  Malgré les démentis des autorités, les croyants aux OVNIs affirment avoir des preuves que cet événement s’est réellement produit. Il existe des photos de ce qui ressemble à des soucoupes volantes évoluant devant le Capitole des États-Unis.

Il est régulièrement diffusé sur les chaînes de télévision des émissions affirmant la présence continue d’extra-terrestres parmi nous depuis la nuit des temps, à l’origine de constructions telles que les pyramides et Stonehenge ou Carnac, ces sites ornés de mégalithes. Certains, comme Raël, le gourou de la secte du même nom (de son vrai nom Claude Vorilhon) disent que les E.T. sont même responsables de notre création et qu’ils ont régulièrement visité la terre au cours de l’histoire. Le mouvement raëlien a longtemps mené campagne pour qu’on leur construise une ambassade !  Des films à succès comme Rencontres du Troisième Type, ET, Independence Day, Men in Black et la série Star Wars traitent des voyages dans l’espace et des rencontres avec des extra-terrestres comme s’il s’agissait d’une réalité.  Nombreux sont ceux qui pensent que de telles rencontres se produisent actuellement. 

J’ai récemment regardé une émission montrant comment un avion avait mystérieusement disparu dans le « triangle de l’Alaska » (une version septentrionale du Triangle des Bermudes, où des navires sont censés avoir disparu mystérieusement).  L’avion a disparu sans laisser de trace de site d’écrasement ni de débris, bien que la boîte noire de l’appareil ait enregistré des voix indistinctes s’éloignant dans le lointain.  L’émission prétendait que l’avion avait été enlevé par une soucoupe volante ou qu’il avait traversé un portail menant à une autre dimension, comme dans Stargate-SG1 (ou dans ce film ridicule : Howard the Duck).

Sommes-nous donc visités par des extra-terrestres de l’espace ? 

Lorsque la sonde martienne Persévérance s’est posée sur Mars le 19 février, Ken Willifield, directeur adjoint de la mission, a déclaré que l’un des objectifs de la mission était de répondre aux grandes questions suivantes : « Sommes-nous seuls dans une sorte de vaste désert cosmique, ou la vie est-elle beaucoup plus répandue [que nous le pensons] ? Ce sont de grandes questions fondamentales auxquelles nous restons à trouver des réponses ».  Le projet Seti (Search for Extra Terrestrial Intelligence) est soutenu par certains des hommes les plus riches du monde et utilise des radiotélescopes parmi les plus puissants de la planète pour rechercher des signes de vie dans l’univers.  L’ONU a même ouvert un « Bureau des affaires spatiales » (UNOOSA) pour se préparer à un contact avec la vie dans l’espace.

Malgré les affirmations concernant la présence de formes de vie sur Mars, il n’existe aucune preuve de vie dans le système solaire.  Mais qu’en est-il du reste de l’univers ?  On estime à 20 000 milliards de milliards le nombre d’étoiles entourées de planètes dans l’univers.  Donc, selon ce raisonnement, la vie doit bien exister sous une forme ou une autre sur une ou plusieurs de ces planètes, quelque part dans le cosmos.  Certains espèrent que des extra-terrestres d’une civilisation plus avancée pourraient venir nous aider à sortir du bourbier où s’enfonce notre espèce.

Si une telle forme de vie a pu voir le jour dans une galaxie lointaine, elle doit alors développer la technologie la plus incroyable pour parcourir les vastes distances de l’univers et nous atteindre.  L’étoile la plus proche de nous est à 4,3 années-lumière, soit environ 25 trillions de kilomètres.  Notre galaxie, la Voie lactée, s’étend sur 100 000 années-lumière.  La galaxie la plus proche après la Voie lactée se trouve à 1,5 million d’années-lumière.  Un vaisseau spatial se déplaçant à un million de miles par jour mettrait 70 000 ans pour parcourir les 25 000 milliards de miles qui le séparent de l’étoile la plus proche.  Pour atteindre une étoile lointaine de la Voie lactée ou une autre galaxie, il faudrait des millions d’années.

Qui se cache donc derrière ces visiteurs venus de l’hyper-espace? 

Lorsque la sonde martienne Persévérance s’est posée sur Mars le 19 février, Ken Willifield, directeur adjoint de la mission, a déclaré que la mission avait entre autres objectifs de répondre aux grandes questions suivantes : « Sommes-nous seuls dans une sorte de vaste désert cosmique, ou la vie est-elle beaucoup plus répandue que nous le soupçonnons ? Ce sont de grandes questions fondamentales dont nous restons à découvrir les réponses ».  Le projet Seti (Search for Extra Terrestrial Intelligence) est soutenu par certains des hommes les plus puissants du monde et utilise les radiotélescopes les plus perfectionnés pour traquer le moindre signe de vie dans l’univers.  L’ONU a même ouvert un « Bureau des affaires spatiales »  (UNOOSA) pour se préparer à un contact avec la vie dans l’espace.

Pour que la vie puisse exister, il est nécessaire qu’un extraordinaire concours de circonstances se produise. Il faut qu’une planète suive une orbite régulière à la bonne distance de l’étoile autour de laquelle elle gravite, afin que la température ne soit ni excessivement chaude ni excessivement froide. Il faut que l’on y trouve tous les composants chimiques nécessaires au maintien de la vie (air, eau, terrain, etc.) avec une atmosphère qui la tienne à l’abri des éléments les plus dangereux de l’espace, protégeant ainsi l’environnement de la planète.

Il existe au moins 100 éléments constants nécessaires à la vie, et si un seul d’entre eux était altéré, la vie viendrait à disparaître. Même en retenant la théorie de l’évolution, il faut savoir que quand bien même une planète donnée présenterait les conditions favorables à l’éclosion de la vie, il faut aussi des circonstances exactes pour que cette vie puisse apparaître spontanément. En ce qui nous concerne, une observation minutieuse des indices nous porte à croire à une création surnaturelle de notre univers par Dieu.

Si une telle forme de vie pouvait apparaître dans une galaxie éloignée, il faudrait ensuite des prouesses technologiques ahurissantes afin de parcourir les vastes distances de l’univers dans le but de nous rejoindre. L’étoile la plus proche de nous se situe à une distance de 4,3 années-lumière de la Terre. La distance qui nous sépare de la voie lactée est de 100 000 années-lumière. La galaxie la plus proche après la voie lactée est à une distance de 1,5 millions d’années-lumière. Un engin spatial voyageant à une vitesse d’un million de kilomètres par jour, mettrait 80 000 ans pour atteindre l’étoile la plus proche, à 4,3 années-lumière de la terre. Pour atteindre une étoile lointaine dans la voie lactée ou dans n’importe quelle galaxie, nous devons commencer à nous exprimer en termes de millions d’années.

Un vaisseau spatial qui, se déplaçant à la vitesse d’1 million de kilomètres par jour, heurterait même le plus petit objet flottant dans l’espace (hypothèse plus que probable), exploserait sous le choc. Sans même envisager ce problème, seuls des êtres disposant de la technologie la plus avancée qui soit, ayant une espérance de vie de millions d’années et qui n’auraient pas besoin de grandes réserves de nourriture ou de boisson pour demeurer vivants, pourraient traverser l’univers à bord d’un vaisseau spatial.

Si nous devons croire à ce que prétendent les diverses publications sur les OVNIs, non seulement ces engins spatiaux sont capables de traverser l’univers, mais ils le font aussi en très grand nombre. Il paraît désormais, presque tous les jours, de nouveaux témoignages concernant des apparitions supposées d’OVNIs.

L’Univers et le Multivers.

La Bible ne donne aucune information particulière au sujet de la vie dans l’espace. Dans Ésaïe 45.18, il nous est donné de lire:

« Car ainsi parle l’Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, Qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, Qui l’a formée pour qu’elle fût habitée: Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre ».

Ésaïe 45.18

Ce verset enseigne que le Seigneur est notre Créateur.  Il implique que la terre est unique dans l’univers en ce sens qu’elle est « habitée », ce qui suggère qu’il n’existe pas d’autres planètes qui le soient et que, par conséquent, nous ne saurions recevoir la visite d’aucun extra-terrestre.

En revanche, la Bible indique l’existence d’anges et de démons qui sont parfois capables d’interagir avec les humains.  Cela soulève la possibilité d’une autre question, qui est en fait posée par les physiciens aujourd’hui.  L’univers observable est-il tout ce qui est ?  Notre univers est-il l’un des nombreux pans d’un « multivers », c’est-à-dire d’autres domaines stellaires qui existeraient dans une autre dimension que nous ne pouvons pas voir ?  Dans ce cas, les prétendus visiteurs d’OVNIs viendraient-ils de ce royaume différent, parallèlement à notre univers ?

D’une certaine manière, la Bible s’accorde avec cette idée.  Il ne s’agit pas d’un « multivers », mais d’au moins trois royaumes différents capables d’interagir avec notre monde.  Et les « visiteurs » ne sont pas des extra-terrestres venus d’une autre planète.  

Le tout premier verset de la Bible dit : « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre ». Genèse 1.1.  Le mot pour cieux, shamayim en hébreu, est un mot pluriel. Il est utilisé pour désigner les étoiles de l’univers, comme dans le Psaume 19 au verset 1: « Les cieux racontent la gloire de Dieu et l’étendue montre l’œuvre de ses mains  ». Cette utilisation du mot « cieux » désigne l’univers physique observable, le soleil, la lune et les étoiles, qui reflètent la gloire de Dieu.  Toute personne, où qu’elle se trouve sur la terre, peut observer que cela existe.

Cependant, il a d’autres significations qui indiquent qu’il y a plus d’un « shamayim ».  Il est possible pour Dieu de retirer le voile qui sépare les humains du royaume invisible où Il trône.  Dans l’Exode 24, après que Dieu a donné les 10 commandements au Sinaï, Moïse emmène 70 des anciens d’Israël sur la montagne.  Au verset ex. 24.10, nous lisons :

« Ils virent le Dieu d’Israël; sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de saphir transparent, comme le ciel [shamayim] lui-même dans sa pureté.  Il n’étendit point sa main sur l’élite des enfants d’Israël. Ils virent Dieu, et ils mangèrent et burent. » 

Exode 24.24

En d’autres termes, alors qu’ils étaient encore dans ce corps, mangeant et buvant, ils ont vu un autre royaume, les shamayim, les cieux, là où Dieu a Son trône. 

Dans le Nouveau Testament, Paul parle d’un homme en Christ qui

« Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu’au troisième […] ​fut enlevé dans le paradis, et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer. »

2 Corinthiens 12.2-5

On croit généralement que Paul parle de lui-même. Ce qui est significatif, c’est qu’il parle d’être enlevé de ce royaume alors qu’il est dans ce corps pour être emmené dans un autre royaume invisible, appelé ici « Paradis ».

Dans le livre de l’Apocalypse, Jean parle de son expérience d’être sorti du royaume où il se trouvait (en captivité sur l’île de Patmos) pour entrer dans un royaume céleste :

« Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite. »

Apocalypse 4.1

Elle est suivie d’une description du royaume céleste dans lequel il a été emmené.  Lorsqu’il est retourné dans ce royaume, il a écrit ce qu’il y avait vu dans le livre de l’Apocalypse.

Toutes ces expériences parlent d’un autre royaume qui pourrait être décrit comme un univers parallèle.  Détail intéressant, Paul parle du « troisième ciel ».  Si le premier ciel est l’univers physique et que le troisième ciel est le royaume où Dieu réside, qu’y a-t-il dans le «deuxième ciel » ? 

La Bible nous dit que Satan / Lucifer était à un moment donné le plus haut archange du ciel.  Il a été déchu de ce rang lorsqu’il a cherché à s’exalter au-dessus de Dieu et à prendre Sa place :

« Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations! Tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut. » 

Ésaïe 14.12-15

Victime de son orgueil, ayant cherché à s’emparer de la place de Dieu, Lucifer a été chassé du paradis où Dieu habite.  Alors, où est-il maintenant ? Dans Éphésiens 6, Paul parle d’un autre royaume habité par le diable et les « armées spirituelles de l’iniquité » (anges déchus ou démons) :

« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » 

Éphésiens 6.11-13

Apocalypse 12 évoque une guerre dans les royaumes célestes, devant se dérouler au milieu de la période finale de sept ans de la Grande Tribulation.  Il en ressort que le diable est expulsé de ce royaume céleste vers la terre pendant les trois dernières années et demie de la tribulation, avant le retour du Seigneur Jésus sur la terre :

« Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. » 

Apocalypse 12.7-9

Ces passages montrent que la vision biblique est que nous vivons dans une sorte de « multivers ». Il y a l’univers physique dans lequel la terre est située, le royaume éternel où Dieu existe et les « lieux célestes » où le diable et les démons existent. Notez que les images montrant le diable maintenant assis sur un trône de feu en enfer ne sont pas exactes. C’est sa dernière demeure, mais il n’y est pas encore.

La Bible enseigne également qu’il est possible qu’il y ait une interaction entre tous ces royaumes. La présence de Dieu apparaît parfois sur la terre. Le Seigneur marche et parle avec Adam dans le jardin d’Eden (Genèse 3). Il parle à Abraham et à d’autres patriarches d’Israël. Il apparaît aux Israélites dans la Colonne de Feu et la Colonne de Nuage qui les conduit à travers le désert en Exode 13.21. Il vient comme l’Ange du Seigneur pour apparaître visiblement aux Israélites en diverses occasions et pour agir en leur faveur (Exode 3.2, Nombres 22.22-35, Juges 2.1-4, 6.11-22, 13.3-21).

Il y a aussi des anges qui semblent apporter des messages de Dieu (le mot pour ange en hébreu est ‘malach’ et en grec ‘angelos’, qui signifient tous deux « messager »). Deux anges entrent à Sodome pour déclencher les événements qui provoquent la destruction de Sodome et Gomorrhe (Genèse 18-19). L’ange Gabriel apparaît à Marie pour l’informer qu’elle est choisie pour porter le Seigneur par la naissance virginale. Luc 1.26-28. Des anges apparaissent au tombeau du Seigneur ressuscité Jésus, disant aux femmes: « Il n’est pas ici, il est ressuscité. » Luc 24.

Le récit biblique donne également des raisons de croire qu’en plus des interventions sur terre de Dieu, nous avons également des interventions de l’autre côté, de Satan et du royaume démoniaque. Dans Genèse 3, Satan peut habiter le serpent et parler à travers lui, afin de tenter et de tromper Ève pour qu’elle désobéisse à Dieu en mangeant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Quand Adam la suit dans sa désobéissance à Dieu, il remet à Satan le pouvoir sur la terre, que Dieu lui avait confié dans Genèse 1.26-28. Dans le reste de la Bible, nous avons des interventions dans les affaires humaines de Satan et des démons (des anges déchus qui l’ont rejoint dans sa révolte contre Dieu).

OVNIs ou anges et démons ?

Dans son livre « Alien Encounters », Chuck Missler affirme que les apparitions d’extra-terrestres et d’OVNIs peuvent s’expliquer par une mascarade des démons et esprits trompeurs qui se manifestent. La Bible nous avertit de l’intensification de cette activité dans les derniers jours. 

« L’Esprit dit expressément que, dans la suite des temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons ».

1 Timothée 4.1

Il est intéressant de noter que les observateurs d’OVNIs affirment qu’il existe un passage de la Bible qui décrit un contact extra-terrestre avec les humains lors des événements qui ont précédé le déluge :

« Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, 2les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. »

Genèse 6.1-2

Cette affirmation se fonde sur une interprétation de ce passage, contestée par certains, mais néanmoins largement répandue, notamment par les auteurs anciens, selon laquelle ces géants ou Néphilim étaient le produit de relations sexuelles entre d’autres êtres terrestres (fils de Dieu) et des femmes sur terre.  La seule autre utilisation de l’expression « fils de Dieu » – b’neï Élohim – dans la Bible se trouve dans le livre de Job, lorsque les « b’nei Élohim » accompagnent Satan pour se présenter devant le Seigneur : « Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’eux  ». Job 1.6.  Puisque ces « fils de Dieu » se présentent en compagnie de Satan, cela implique qu’il s’agit d’entités mauvaises et non bonnes.

Le Livre d’Énoch est un livre apocryphe écrit vers 200 avant J.-C et se présente comme contenant des révélations données à Énoch.  Ce n’est pas une écriture inspirée et il est évident qu’Énoch n’en est pas l’auteur, lui qui a vécu des milliers d’années plus tôt.  Nous ne considérons pas ce livre comme la Parole de Dieu, ni comme faisant autorité.   Néanmoins, certains pensent qu’il contient d’anciennes traditions, transmises depuis des temps plus anciens. 

S’il faut en croire le livre d’Énoch, Genèse 6.1-2 parle d’anges déchus ayant des enfants avec des femmes humaines : « Les anges, les enfants du ciel, les virent et les convoitèrent, et ils se dirent les uns aux autres : « Venez, choisissons-nous des femmes parmi les enfants des hommes et engendrons-nous des enfants ».  Énoch 6.1-3. Ce livre poursuit en décrivant cela comme quelque chose qui souille la race humaine et produit une progéniture contre-nature : «Et elles devinrent enceintes, et elles enfantèrent de grands géants (Néphilim) ».  Ceux-ci ont provoqué une grande destruction sur la terre.

Selon le livre d’Énoch, ce processus de souillure de la race humaine a commencé à se produire à l’époque du père d’Énoch, un dénommé Jared, mot hébreu qui signifie « descend ».  L’idée que les anges descendent de leur place légitime pour se livrer à une action de souillure sur la terre est contenue dans le livre de Jude :

qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure.’ 

Jude 6.  Voir aussi 2 Pierre 2.4-5

Chuck Missler a écrit un chapitre dans son livre intitulé « The return of Nephilim« (Le retour des néphilim) dans lequel il montre comment de nombreuses cultures recèlent des histoires de dieux ayant des rapports sexuels avec des femmes humaines, engendrant ainsi des géants. La mythologie grecque, en particulier, regorge d’histoires de dieux qui s’accouplaient avec des femmes et produisaient des «demi-dieux », des hommes géants connus sous le nom de Titans et dotés d’une grande force, comme Hercule.

Ceux qui croient que les OVNIs sont présents parmi nous depuis toujours affirment que ces récits sont des preuves d’événements passés et que les « fils de Dieu » qui sont descendus étaient en fait des extra-terrestres entrés en contact avec les humains dans les temps anciens.  Chuck Missler affirme que les « fils de Dieu » cités en Genèse 6 n’étaient pas des visiteurs venus de l’espace, mais des entités spirituelles maléfiques ou des démons. 

Il conclut que les soi-disant extra-terrestres d’aujourd’hui sont en fait des êtres surnaturels se manifestant sous une forme qui les rend acceptables en fonction de la culture contemporaine.  Si, par le passé, les esprits maléfiques pouvaient apparaître sous la forme de lutins ou de fantômes, ces croyances en laissent un très grand nombre plus que sceptiques à l’heure actuelle.  C’est pourquoi les anges déchus apparaissent sous la forme d’extra-terrestres, ce qui fait désormais partie de notre culture dominante.

J Allen Hynek, dans un article intitulé « Machines faites d’ombres », a écrit : La théorie spirituelle explique pourquoi les OVNIs peuvent faire des virages à angle droit.  Elle explique pourquoi ils peuvent se dématérialiser, pourquoi ils sont parfois repérés par les radars et parfois non.  Whitley Striber, dans son livre « Communion » sur son enlèvement par des extra-terrestres, a écrit : « J’ai éprouvé un sentiment indescriptible de menace.  Ce qui était là semblait si monstrueusement laid, si sale, sombre et sinistre.  Bien sûr que c’étaient des démons.  Ca ne pouvait être que cela ».  

Le Message des Extra-Terrestres

William Alnor dans « Les OVNIs dans le Nouvel-Âge » écrit : « Après avoir lu, des années et des années durant, plusieurs centaines de messages venant des frères extra-terrestres et analysé sérieusement leur point de vue, je suis convaincu que ces entités s’efforcent de vendre à l’humanité une des plus grosses supercheries de notre temps  ».

Michael Penfold reconnaît que tous les prodiges des OVNIs sont le résultat d’une séduction spirituelle. Tout cela est en lien avec d’autres manipulations telles que yoga, la méditation transcendantale, la prise de drogues. C’est en altérant la conscience de la sorte que la fonction normale de toutes les facultés mentales est contournée par l’entité spirituelle dans le but de séduire et de détourner. Les cinq principaux messages communiqués au travers des soi-disant contacts entre les humains et les extra-terrestres seraient les suivants :

  1. Nous sommes au seuil d’un Nouvel Âge d’illumination spirituelle.
  2. Dieu est une force impersonnelle dont nous faisons partie.
    Nous sommes des dieux et notre divinité réside en nous.
  3. La mort n’existe pas. Nous sommes continuellement réincarnés.
  4. Le bien et le mal ne sont que des illusions et ne font qu’un.
  5. Jésus n’est qu’un prophète parmi d’autres et tous les chemins mènent à Dieu.

Ce raisonnement devrait nous montrer que ces entités ne sont pas des extra-terrestres traversant des milliards et des milliards de kilomètres dans l’espace. Pourquoi devraient-elles se donner la peine de faire ces voyages hasardeux en grands nombres comme on le prétend, rien que pour nous transmettre un message que l’on peut déjà trouver dans les livres sur l’occultisme, et ceci chez la plupart des libraires  ?

Ils sont également de grands partisans de l’idée d’un nouvel ordre mondial.   Chuck Missler écrit :

«Tout au long de l’histoire des prétendus contacts extra-terrestres, un thème domine les messages des ET à l’humanité.  Pour survivre, nous devons réunir nos  ressources au sein d’une société mondiale, nantie d’un organe de gouvernement mondial et d’une religion elle aussi mondialisée. … Les personnes contactées ont appris des êtres stellaires qu’ils espèrent guider la Terre vers une période de grande unification. Les Êtres de l’Espace cherchent également à mettre en place un gouvernement unique et fermement établi, qui se conduira selon des principes spirituels.

Alien Encounters Page 158

Missler est renforcé dans sa conviction qu’il s’agit bien de démons par le fait que ces prétendus extra-terrestres sont, comme par hasard, les promoteurs des mêmes philosophies que celles prônées par le New Age.  Il affirme que de nombreuses personnes enlevées démontrent un intérêt pour les activités paranormales, les planches de Ouija, l’astrologie, la sorcellerie, la projection astrale, la communication télépathique, la « canalisation spirituelle » (channelling), les régressions dans les vies antérieures, etc. 

Ces choses sont formellement proscrites dans la Bible car elles permettent d’entrer en contact avec le royaume démoniaque.   Dans le Deutéronome 18.9-14, les Israélites reçoivent l’instruction de ne pas suivre les voies des nations :

« Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi ».

Deutéronome 18.9-14

Un film produit par Creation Ministries, intitulé « Alien Intrusion » [L’Intrusion Extra-Terreestre], présente des témoignages de personnes qui ont rencontré ce qu’elles croyaient être des extra-terrestres.  Ces personnes avaient auparavant pratiqué des activités occultes comme le Ounja, les cartes de tarot ou les séances de spiritisme.  Elles sont ensuite devenues chrétiennes et ont renoncé à l’occultisme.  Lorsque l’« OVNI » a tenté de les contacter à nouveau, elles ont invoqué le nom de Jésus et le prétendu extra-terrestre est parti immédiatement.  C’est un signe clair que ces êtres ne sont pas des voyageurs de l’espace, mais des démons.  Le Seigneur Jésus a tout pouvoir sur les démons car C’est LUI qui a vaincu Satan et ses anges déchus par sa mort et sa résurrection.  Ceux qui mettent leur confiance en Lui connaissent la délivrance des puissances des ténèbres en invoquant le nom de Jésus.

La Grande Évacuation.

D’un intérêt particulier pour les chrétiens qui se penchent sur la fin des temps, Chuck Missler affirme que les occultistes ont établi un lien entre une invasion d’extra-terrestres sur la terre et un plan visant à « évacuer les millions de personnes qui ne sont pas en vibration avec la Terre-Mère » [dont parle le Pape]. Les extra-terrestres « téléporteront « ou feront léviter ces individus dans les centaines de vaisseaux extra-terrestres qui entourent actuellement la Terre.

Le chapitre sur « La grande évacuation » (page 189) contient ces citations : « Nos vaisseaux de sauvetage seront capables de s’approcher suffisamment près en un clin d’œil pour déclencher les faisceaux de lévitation en un instant. Et partout sur le globe où les événements le justifieront, ce sera la méthode d’évacuation. L’humanité sera soulevée, mise en lévitation dirons-nous, par les faisceaux de nos petits vaisseaux. Ces petits vaisseaux transporteront à leur tour les personnes vers les plus grands vaisseaux situés au-dessus de leur tête, plus haut dans l’atmosphère, où il y a suffisamment d’espace et de provisions pour des millions de personnes. « UN MESSAGE DES EXTRA-TERRESTRES DU COMMANDANT ASHTAR, PROJET D’ÉVACUATION DU MONDE, 1993 ».

« Ceux dont les schémas de pensée sont désynchronisés avec la conscience ou la force universelle, qui refusent de coopérer avec ce projet, seront éliminés pour engendrer la fréquence supérieure que la Mère Terre désire. Ensuite, la Terre procédera à un nettoyage qui l’équilibrera à nouveau. Il y a un potentiel pour que de nombreuses personnes quittent la planète en un après-midi »   « Messagers de l’Aube » par Barbara Marciniak, (traduction inédite). Johanna Michaelson, poussée par un guide spirituel, a prédit que « deux milliards de personnes seront simultanément retirées de la terre pendant le nettoyage à venir » « Alien Encounters » (Rencontres du Troisième Type), page 191 de l’édition anglaise.

Sera-ce l’explication fournie par Satan pour la disparition soudaine de personnes dans le monde entier lors de l’enlèvement de l’Église ? Lorsque la situation mondiale atteindra un point de crise sur Terre, ces personnes seront enlevées en un « clin d’œil  ».  Cela pourrait bien en convaincre plusieurs..

La plupart des manifestations des OVNIs apparaissent sous la forme de « lumières brillantes dans le ciel  ». La Bible nous dit que Satan est « le prince de la puissance de l’air « (Éphésiens 2.2), qu’il est capable de produire toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers« (2 Thessaloniciens 2.9) et qu’il peut se transformer en « ange de lumière « (2 Corinthiens 11.14). Satan se sert de ce prodige pour changer notre façon de penser et nous distrait afin de nous préparer à recevoir le faux Messie, l’Antéchrist, comme étant la solution à tous les malheurs humains. Il désire aussi aveugler le monde sur ce qui est la vérité, l’Évangile, et veut emporter avec lui en enfer, autant de monde que possible.

Satan ne recule devant aucune tromperie, pas même le phénomène des OVNIs, pour essayer de changer la manière de penser des gens et de les préparer à accepter son Messie contrefait, l’Antéchrist, comme étant la réponse aux maux de l’humanité.  Il est possible que les signes et les prodiges mensongers accomplis par l’Antéchrist soient expliqués comme des manifestations d’une intelligence supérieure venue de visiteurs de l’espace, alors qu’il s’agit en fait d’ illusions démoniaques.

Pour en revenir aux 5 messages principaux des OVNIs mentionnés ci-dessus, ils sont tous faux.

  1. Nous ne sommes pas au seuil d’un Nouvel Âge d’illuminations spirituelles, mais au seuil de la Grande Tribulation, la pire période de l’histoire humaine que précède le retour glorieux sur Terre du Seigneur Jésus, le Messie qui jugera le monde avec justice.
  2. Dieu n’est pas une force impersonnelle, mais le Père céleste et miséricordieux qui peut être connu par la foi en Jésus qui est le Messie.
  3. Pour choisir la bonne destinée de notre vie il ne nous est donné qu’une seule chance. Le mensonge du diable dans le jardin d’Éden se résume ainsi : « Vous ne mourez point…vous serez comme des dieux « (Genèse 3.4-5) Ce mensonge est de nouveau recyclé dans le Mouvement du Nouvel-Âge dont la culture des OVNIs fait partie. La vérité est qu’après la mort nous devrons faire face au jugement où nous devons rendre compte à Dieu de nos vies.
  4. L’idée que le bien et le mal ne sont que des illusions et font partie de la même totalité est une philosophie taoïste, issue de Chine, qui est aussi recyclée à destination des masses à travers des films tels que Star Wars et les livres de Harry Potter. La réalité, c’est que Dieu est le Créateur de toute choses et il est parfaitement bon. La Bible nous enseigne la différence entre le bien et le mal et nous dit comment nous comporter, selon la lumière de la vérité divine. Satan est un être créé qui est la source du mal et qui est condamné à passer l’éternité dans l’étang de feu.
  5. Il y a une façon d’éviter de se joindre à lui dans ce destin – par la repentance et la foi au Seigneur Jésus, le Messie qui est mort en sacrifice pour nos péchés et est ressuscité des morts pour donner la vie éternelle à tous les croyants. Jésus est un grand enseignant, mais pas seulement un grand enseignant. Il est Dieu fait chair qui a révélé la vérité ultime à toute l’humanité. L’humanité a déjà été visitée sur terre, non pas par des extra-terrestres, mais du ciel même. Si nous rejetons les paroles de ce visiteur céleste, alors il n’y a plus d’illumination venant pour nous de nulle part ailleurs. Voir Jean 1.1-14.

L’Intervention Prochaine du Seigneur.

Enfin, nous devons savoir qu’il y a une invasion de la terre qui vient, non pas des OVNIs, mais par Dieu lui-même.  La première étape de cet événement sera le retrait soudain et surnaturel de millions de personnes dans le monde :

« Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles  ».’ 

1 Thessaloniciens 4.16-18

Après cet événement, connu sous le nom d’enlèvement de l’Église, la Bête ou l’Antéchrist prendra le contrôle du monde sous le pouvoir de Satan pendant une brève période.   Il n’apportera pas un Nouvel Âge d’amour et de lumière, mais la Grande Tribulation, la pire période de l’histoire humaine, où le monde sera au bord de la destruction avant le retour de Jésus-Christ.  Son bref règne prendra fin avec le retour physique du Seigneur Jésus sur la terre, pour reprendre les rênes du pouvoir.  Ensuite, le

« Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles »

Apocalypse 11.15

Ceux qui mettent leur confiance en Jésus dès maintenant connaîtront un avenir glorieux dans Son royaume lorsqu’Il purifiera la terre des souillures causées par les humains et qu’i l précipitera Satan et les démons dans l’abîme d’où ils ne pourront plus tromper les nations (Apocalypse 20.1-3).  Le Messie régnera pendant 1000 ans et la paix et la justice régneront sur la terre (Ésaïe 2.1-4).  Puis Satan sera libéré pour un court moment, et attisera sa dernière rébellion futile contre Dieu.  Après cela, cet univers sera brûlé et Dieu créera de nouveaux cieux et une nouvelle terre où il habitera pour toujours avec les rachetés de tous les âges (Apocalypse 21-22).  À ce moment-là, l’univers actuel cessera d’exister, tout comme le royaume où vivent actuellement Satan et les démons.   Il y aura un royaume bon où Dieu habiteRA (le ciel) et un royaume mauvais où Satan et les démons et ceux qui meurent sans le Seigneur habitent (l’enfer) :

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. ​Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit: Écris; car ces paroles sont certaines et véritables. Et il me dit: C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement. Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils. Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort  ».

Apocalypse 21.1-8

La chose la plus importante que nous puissions faire tant que nous sommes dans ce corps et que nous vivons sur cette Terre est d’éviter l’enfer et de nous assurer que nous avons une place au paradis avec Dieu en croyant que Jésus est mort pour nos péchés et qu’il est ressuscité pour donner la vie éternelle à tous les croyants.

« Alien Encounters » de Chuck Missler et Mark Easton est disponible sur Amazon.

Le DVD Alien Intrusion – unmasking a deception’ [L’Intrusion Extra-Terrestre : La Tromperie Démasquée] est disponible chez nous pour £15 + £3 frais d’envoi.

NOTE DU TRADUCTEUR : Il est intéressant de constater que l’extrême-droite française est divisée en deux camps irréductibles, l’un principalement catholique intégriste et souvent très hostile aux Juifs, l’autre au contraire opposé au christianisme, cette religion trop fondée sur des écrits juifs, les non-Juifs étant encouragés à s’opposer au « Dieu bizarre » du judaïsme et à embrasser un néo-paganisme plus seyant aux « aryens », le « peuple de la forêt ». Il existe beaucoup de livres d’auteurs d’extrême-droite portant sur les extra-terrestres. On n’est donc pas surpris, en lisant les lignes de Tony, de voir qu’il y a confluence entre l’intérêt pour les OVNIs, et la haine du peuple juif, dont Paul nous rappelle, en 1 Corinthiens11.28 : « En ce qui concerne l’Evangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères ».