Light for the Last Days

En revanche, le Nouveau Testament a été écrit par des témoins oculaires des faits et gestes de Jésus de Nazareth (ou qui ont obtenu leurs informations de témoins oculaires).  Luc introduit son Évangile par ces mots : 

Comme plusieurs ont pris en main le récit des choses qui se sont accomplies parmi nous, comme nous l’ont transmis ceux qui, dès le début, ont été témoins oculaires et ministres de la parole, il m’a semblé bon, à moi aussi, qui ai eu dès le début une parfaite intelligence de toutes choses, de t’écrire un récit méthodique, excellent Théophile, afin que tu connaisses la certitude des choses dans lesquelles tu as été instruit.

Luc 1.1-4

Pierre écrit :

En effet, ce n’est pas en suivant des fables astucieuses que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais en étant les témoins oculaires de sa majesté».

2 Pierre 1.16

Si nous suivons les preuves internes du Nouveau Testament, tous ses livres, à l’exception des écrits de Jean, ont été rédigés avant la destruction du Temple de Jérusalem en 70 après J.-C., donc moins de 40 ans après les événements.  En tant que témoins oculaires ou contemporains de témoins oculaires leur ayant parlé, ils ont bien décrit les détails de la géographie, de l’Histoire et des coutumes d’Israël au premier siècle.

Nous pouvons visiter Israël aujourd’hui et y visiter les sites mentionnés dans la Bible.  Ils se trouvent au bon endroit, preuves archéologiques et historiques à l’appui.  Nous pouvons marcher depuis l’endroit où se trouvait le Temple à Jérusalem, traverser la vallée du Cédron jusqu’au jardin de Gethsémané, comme Jésus l’a fait la nuit où Il a été trahi.

Cédron (vallée) — Wikipédia (wikipedia.org)

Nous pouvons nous rendre à Béthanie et au Mont des Oliviers et suivre l’itinéraire de Jésus lors de son entrée triomphale et voir où Il a pleuré sur Jérusalem, endroit d’où l’on a une vue imprenable sur la ville, la même que Jésus eue en ce jour (Luc 19).  Nous pouvons visiter les sites où s’est tenu son procès devant Caïphe et Ponce Pilate, de la crucifixion, de l’ensevelissement et de la résurrection du Seigneur.  Si l’emplacement exact de ces lieux fait l’objet d’un débat, l’emplacement général, étayé par des preuves historiques et archéologiques, est bien là. 

Le mont des Oliviers, d’où Jésus est monté au ciel quarante jours après sa résurrection, n’est qu’à quelques pas de Jérusalem, comme il est dit dans Actes 1.12.

mont-des-oliviers.com

Nous pouvons emprunter les tunnels de la Cité de David et voir ce qui est très probablement le puits d’eau que les hommes de David ont escaladé pour prendre la ville aux Jébusites (2 Samuel 5.6-9), le tunnel que le roi Ézéchias a fait construire pour détourner les eaux du Gihon vers la piscine de Siloé (2 Chroniques 32.30) et les vestiges du mur que Néhémie a construit pour défendre la ville après le retour de Babylone (Néhémie 3). 

École Biblique et Archéologique (ebaf.edu)

Le Musée d’Israël à Jérusalem renferme de nombreux objets témoignant de l’exactitude de l’histoire biblique.  La Mecque ne présente rien de comparable.

En ce qui concerne l’Histoire, la Bible mentionne de nombreux personnages et les situe au bon moment et au bon endroit, comme le confirment des documents historiques non bibliques, qu’il s’agisse soit de l’historien juif Josèphe, soit des documents romains.

Dans l’Évangile de Luc, nous lisons :

La quinzième année du règne de Tibère César, Ponce Pilate étant gouverneur de Judée, Hérode tétrarque de Galilée, son frère Philippe tétrarque d’Iturée et de la région de Trachonite, et Lysanias tétrarque d’Abilène, et du temps des souverains sacrificateurs Anne et Caïphe, -la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert.

Luc 3.1-2

Les détails concernant toutes ces personnes et les rangs qu’elles occupaient sont précis pour une période située autour de l’année 27-28.  Dans ce cas, Jésus a commencé son ministère un peu plus tard, et l’a poursuivi pendant 3 ½ ans.  Cela nous amène à la crucifixion et à la résurrection qui ont très probablement eu lieu en 31-32.

Chronologie de la vie de Jésus (universdelabible.net)

Dans le livre des Actes des Apôtres, il nous est relaté la conversion de Paul, qui a probablement eu lieu vers 35-6.  Elle a été suivie par son séjour à Damas, d’où il s’est échappé en descendant par-dessus le mur dans un panier à l’époque où Aretas était gouverneur (2 Corinthiens 11.32).  D’après Josèphe, Damas avait un gouverneur appelé Aretas qui a quitté son poste vers 39 (le bon homme au bon endroit). 

Arétas IV — Wikipédia (wikipedia.org)

On sait qu’il y a eu une pénurie alimentaire sous le règne de l’empereur romain Claude, vers 44-45.  Cela correspond au moment où Paul et Barnabas ont été avertis de la famine et se sont rendus d’Antioche à Jérusalem avec de l’aide (Actes 11.27-30).  Dans Actes 18, nous lisons que Paul était à Corinthe et qu’il a été accusé devant un proconsul appelé Gallion.

wikipedia.org

Cela a dû se passer vers 51, ce qui correspond à l’époque où un proconsul du nom de Gallion était en poste à Corinthe. Actes 18.2 nous informe également qu’Aquila et Priscilla étaient venus «récemment» d’Italie «parce que Claude avait ordonné à tous les Juifs de quitter Rome.»  Cette expulsion a eu lieu entre 49-51, le bon moment et le bon endroit.

Les Actes 24-5 nous parlent de l’arrestation de Paul à Jérusalem et de son procès devant les gouverneurs Félix et Festus.  S’il faut en croire les événements relatés dans les Actes, cela a dû se produire vers 58-59.  Josèphe s’accorde avec le livre des Actes pour dire que Festus a succédé à Félix comme gouverneur vers 59 et est mort en 62.  Selon Actes 27, Festus a accédé à la demande de Paul d’être jugé à Rome.  Actes 27 raconte comment Paul a voyagé par mer jusqu’à Rome et a fait naufrage à Malte en chemin. Tous les détails géographiques de ce voyage sont corrects. Paul est ensuite arrivé à Rome et y est séjourné deux ans (Actes 28.30).  Cela nous amène aux environs de 61-2 ap. Jésus-Christ.

Le livre des Actes des Apôtres se termine alors de manière assez abrupte, sans donner aucun détail sur le procès de Paul à Rome, qui avait fait l’objet des quatre derniers chapitres du livre.  La raison la plus probable est que les Actes ont été écrits par Luc en 61-2 après J.-C., après l’arrivée de Paul à Rome, mais avant son procès.  Nous savons que le procès a bien eu lieu, que Paul a été acquitté et qu’il a poursuivi son ministère jusqu’à son exécution, vers l’an 65.

Selon les premiers versets des Actes, Luc a écrit l’Évangile de Luc avant d’écrire les Actes.  Dans les premiers versets de l’Évangile de Luc, il nous dit que d’autres ont écrit des Évangiles avant lui (Matthieu et Marc ?).  On peut supposer que Paul a écrit ses lettres avant de mourir (le contraire serait surprenant !), tout comme Pierre et Jacques.  Ils sont tous morts avant 70 après J.-C., ce qui signifie que tous les livres du Nouveau Testament, à l’exception de ceux de Jean, ont été rédigés dans les 40 ans qui ont suivi la vie, la mort et la résurrection de Jésus.  Certains affirment qu’il existe un fragment de l’Évangile de Jean antérieur à l’année 70, ce qui signifie que l’Évangile de Jean a peut-être été écrit avant cette date également.

Les détails géographiques, historiques et culturels sont tous corrects. Les auteurs du Nouveau Testament ont situé les bonnes personnes aux bons endroits et au bon moment.  

Tony Pearce